Si vous avez passé la journée à vous méfier des téléphones

Placé sur écoute par la justice depuis un an, Sarkozy aurait eu un informateur sur l'affaire Bettencourt au sein de la Cour de cassation. "Tous les ingrédients d'un scandale d'Etat sont réunis." (Le Monde) – Ukraine : les observateurs de l'OSCE de nouveau bloqués par des hommes armés à l'entrée de la Crimée / La Banque centrale de Russie aurait retiré des banques américaines une partie importante de ses avoirs pour les transférer en Europe – En février, l'économie américaine a créé 175.000 emplois. 20% de plus que prévu.

Les conclusions d'une équipe de recherche d'Harvard sont formelles : se mettre en colère multiplie par cinq les risques d'infarctus. On reste calme ce week-end

Pardon

Samedi sera donc la Journée Internationale de la Femme, et en guise d'info, nous voulions juste vous rappeler les 364 jours d'indignité et de sujétion auxquels nous condamnons nos sœurs. Selon la Banque mondiale, les femmes âgées de 15 à 44 ans sont statistiquement plus menacées par le viol et la violence domestique que par le cancer, les accidents de voiture, la guerre et la malaria. De loin la première population opprimée sur la planète. #onedayisjustnotenough

Selon les Nations Unies, une femme sur trois sera battue ou violée au cours de sa vie

description

La To Do du week-end (on y va en eCab)

eCab, c'est quoi ? C'est l'application qui vous permet de commander un taxi. eCab connecte plus de 7.700 taxis G7 à Paris et votre smartphone sait parfaitement où les trouver... Les plus précieux d'entre vous utiliseront l'option VIP du service : berline de luxe, 4G & iPad avec bouquet de services inside. Vous n'avez désormais plus aucune excuse pour ne pas suivre TOUS les conseils de la To Do du week-end.

Oh le beau week-end qui s'annonce. Nous célébrons les femmes (le seul culte dont nous soyons dévots), il fait beau et il y a plein de trucs à faire. Plus de temps à perdre, commençons notre samedi par Papier Glacé, la formidable exposition que Galiera consacre aux archives photographiques de Conde Nast (l'éditeur de Vogue). Du premier photographe engagé par le groupe de presse, le baron Adolf de Meyer, à Herb Ritts, en passant par Cecil Beaton : une leçon de style et d'élégance, qui nous trouvera attentifs et ravis.

C'est encore d'un voyage photographique qu'il s'agira quand, de Galiera, nous passerons au Jeu de Paume, qui expose Robert Adams. Adams, qui commença sa carrière de photographe dans les années 60, consacra son œuvre à la chronique de l'Ouest américain. Un témoignage d'une intensité comparable à celui d'Edward Hopper, de ceux qui creusent un peu un vide au ventre et à l'âme.

Enfin, nous ne manquerons pas l'édition 2014 du... Mondial du Tatouage (grande Halle de la Villette). Très loin des rites de taulards ou de caporaux-chefs parachutistes, il s'agit ici de rencontrer les plus grands artistes du genre, et, comme chaque année, d'être fascinés par ces œuvres qui n'ont jamais cessé de nous faire un peu peur. Télérama nous a préparé une sélection des 5 tatoo masters à ne pas manquer. Retrouvez-nous chez Maud Dardeau ou Mikaël de Poissy.

description

C'est vendredi et ELLES et IL l'ont bien mérité

C'est un double hommage que nous rendrons ce week-end. Hommage aux femmes, fêtées ce samedi (voir plus haut), et hommage à Aslan, illustrateur adoré de nous (ce qui longtemps fut une opinion/un plaisir solitaire), disparu le 11 février, et qui célébra la féminité durant presque 15 ans dans les pages de Lui. Souvenez-vous de lui, soyez émerveillé(e) par leur beauté & Enjoy ;-)

La bande son (et les enchaînements !) de la vidéo est vraiment trop ringarde. Visionnez-la sans le son, mais en mettant Arthur Beatrice (voir plus bas) à fond

Double hommage (Avertissement : Aslan n'est pas un artiste pour enfant)

La bande son du week-end : Arthur Beatrice – Working Out

Oh le magnifique album que voilà... Une fois de plus, Les Inrocks trouvent les mots justes quand ils parlent d'une incarnation de cette "pop britannique hautaine et méticuleuse" qui, de Prefab Sprout à London Grammar, brille d'un éclat froid qui jamais ne ternit et toujours nous transperce. Joie et tristesse infinies.

Ecouter l'album sur Deezer (via Les Inrocks)