Si vous avez passé la journée à envoyer des sextos

Alors qu'Obama doit annoncer une réforme de la NSA, le Guardian révèle que l'agence US capte près de 200 millions de SMS chaque jour dans le monde – L'UE renonce à encadrer par la loi, au niveau européen, l'exploration et l'exploitation des pétroles et gaz de schiste – Considérant qu'il a "déconsidéré la profession de chirurgien", l'Ordre des médecins interdit à Jérôme Cahuzac d'exercer la médecine pendant 3 mois (+3 avec sursis).

Xavier Niel était actionnaire de Nest (acquise cette semaine par Google pour 3,2Mds$). Montant de la participation non dévoilé

La France (bien) vue d'un Prix Nobel d'éco

Paul Krugman (Nobel d'éco 2008) consacre son édito d'hier dans le NY Times à la France. Conclusion : rien ne justifie l'orgie de pessimisme économique à laquelle se livrent les élites françaises. Croissance ? Krugman relève que, de 2007 à 2013, les perf françaises sont certes moins bonnes que celles de l'Allemagne, mais plus élevées que la moyenne de la Zone Euro. Perte de compétitivité ? Krugman pointe que notre déficit de balance courante est bien petit... et que la situation s'améliore. Seul sujet d'inquiétude : notre déficit budgétaire que nous réduisons trop alors que la croissance est faible.

Risque le plus important pour la France selon Krugman (qui cite le FMI qui arrive aux mêmes conclusions) : que les politiques d'austérité nous précipitent dans une déflation à la japonaise

Lire l'édito de Krugman dans le New York Times (en anglais)

description

La To Do du week-end

"L'argent ne fait pas le bonheur" (entre nous, existe-t-il un seul proverbe qui donne autant envie d'y ajouter un "mais" suivi de l'observation de son choix ?)... "L'argent ne fait pas le bonheur", donc, est le thème du Festival du Forum des Images qui s'est ouvert cette semaine. Franchement, la programmation de ce week-end nous tente moyen... sauf en ce qui concerne ce formidable Lubitsch, dont nous ne nous expliquons pas la rareté sur les écrans : La 8e femme de Barbe Bleue. 1938 : Gary Cooper + Claudette Colbert et une 1ère scène d'un comique et d'un érotisme sous-entendu absolument époustouflants. Guettez-nous dans la salle (comme d'habitude : 2e rang, sièges du milieu, sourire extatique aux lèvres).

Sourire également, quoique sans doute plus circonspect, devant l'expo David Lynch à la Maison Européenne de la Photo. Le cinéaste y présente "Small Stories" : une quarantaine de photos noir et blanc, contant de petites histoires oniriques et troublantes. A en juger par la présentation néo-dadaïste que Lynch a réalisée de sa propre expo, on ne devrait pas perdre son temps. Vous avez les enfants ce week-end ? David Lynch devra céder le pas à Martine (celle qui faisait du vélo, prenait le train, ou partait à la montagne) dont les couvertures (non détournées) des aventures sont rassemblées pour l'expo I Love Martine. Assez éloigné de Twin Peaks.

Dimanche, c'est l'hiver : nous allons au marché, nous achetons un jarret de porc, des légumes de saison (dont un beau chou) et tout l'après-midi, nous faisons ça.

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

En matière d'amants présidentiels, JFK et Marylin ont placé la barre à un niveau de glamour qui paraît bien inatteignable par leurs successeurs. Aussi, puisqu'il faut désormais ne nous contenter que de (pâles) imitations, autant les choisir avec soin. C'est ce à quoi nous nous sommes attachés pour la sélection de cette petite vidéo... qui nous semble, au moins, avoir la grâce d'un hommage. Enjoy ;-)

Almost Marylin

La bande son du week-end : Mofo Party Plan - Chupacabra

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas à nos camarades des Inrocks que nous empruntons notre sélection hebdomadaire, mais à Alain Manoukian (dont nous ne saurions trop vous conseiller l'excellente chronique sur France Inter à 7h25 tous les matins). Sa trouvaille : ce groupe de Nîmois aux accents prononcés de Talking Heads. Formidable et (Dieu merci) aussi éloigné que possible du niveau moyen du candidat à la Nouvelle Star.

Défi : résistez à l'envie de danser sur Sexy Cuban (ou Voices)

Ecoutez l'album sur Deezer

description