Si vous avez passé la journée à attendre le grand tournant

Dès les premiers mots de sa conférence de presse, F. Hollande annonce : "le principal problème de la France, c'est la production", "c'est sur l'offre qu'il faut agir". Concrètement : fin des cotisations familiales pour les entreprises d'ici 2017 (-30Mds€ de charges) - Visibilité et diminution de la pression fiscale sur les entreprises. En contrepartie : objectifs chiffrés (embauches, travail des jeunes/séniors, formation, salaires et dialogue social). Et – of course – création d'un Observatoire des contreparties.

La petite blague (pendant les questions) : "S'il suffisait, pour être de gauche, de creuser les déficits, alors mes prédécesseurs sont d'extrême gauche"

Si vous avez passé la journée à attendre le grand tournant (suite et fin)

Et sinon ? Réduction des dépenses de 50Mds d'ici à 2017, mais pas de coupes "aveugles", pas de suppression d'échelon d'administration locale (même si les regroupements seront encouragés), mais création d'un "Conseil stratégique de la dépense qui se réunira tous les mois" (ouf !) . Et sinon (bis) ? Coordination accrue avec l'Allemagne en "amont de toutes les grandes décisions" : initiatives spécifiques en matière de convergence éco et sociale, transition énergétique et défense.

François Hollande évoque la création d'un Airbus franco-allemand de la transition énergétique

En lire plus sur Le Monde

La patronne de Closer explique pourquoi elle a publié les photos (magnifique)

Selon Laurence Pieau (Dir. Rédac), il s'agissait d'abord de vérifier une "info (qui) circulait dans les dîners en ville. Elle était connue de centaines de personnes dans Paris". Mettre fin à une hypocrisie en quelque sorte. Noble cause. Mais surtout (et là on est tombés de notre chaise), elle clame : "Notre job est de raconter une histoire d'amour". Fallait oser (mais on peut compter sur Closer pour ça).

Après réimpressions, le dernier Closer devrait atteindre les 600.000 exemplaires vendus vs 330.000 habituellement. L'audience du site web a augmenté de 800%

En lire plus dans Atlantico

description

Comment se faire racheter par Google ?

Objectivement, la question se pose quand on voit que Google vient de racheter Nest (produits domotiques connectés, notamment un thermostat qui permet de gérer la température à domicile depuis son smartphone)... pour 3,2Mds$, alors que la dernière (début janvier), et la plus optimiste des valos de Nest, ressortait à 2Mds$. Vendre sa boite 60% au-dessus de son prix : not too bad.

Alors, c'est quoi la recette ? Henry Blodget (ex-analyste, un des meilleurs spécialistes de l'internet et patron du Business Insider) a la réponse : développez un produit à la Apple. C'est exactement ce qu'avait fait Nest (dont l'un des deux fondateurs n'est autre que l'homme qui créa l'iPod chez Apple) et c'est exactement ce que Google recherche.

Selon Blodget, toutes les acquisitions de Google (142 depuis sa création et 21 en 2013) montrent la même volonté : combler le retard du moteur dans les équipements et le hardware, plus vite qu'Apple ne comble le sien dans le software et les services.

Le moyen : racheter avant Tim Cook (le patron d'Apple) tout ce qui, a priori, compléterait formidablement la gamme d'Apple. Le but : dominer l'internet. Vainqueur (so far) : Google. A vous de jouer.

En lire plus dans le Business Insider

description

La Q de la semaine (que nous ne poserons pas à François Hollande)

Ben ça alors ! Même le Président normal se ferait prendre la main dans la culotte ? Jamais on n'aurait cru que lui aussi honorerait cette tradition de Don Juanisme (pour dire les choses de manière flatteuse) qui s'attache à l'histoire de la République. Du coup, on voulait vous demander : Pensez-vous que les hommes politiques aient une libido exceptionnelle ?

Résultat de la Q précédente : En 2014 (en matière sexuelle), vous souhaitez... Plus de sexe : 63% ; Autant : 34% ; Moins : 3%

Participer à notre grande enquête nationale