Si vous avez passé la journée dans une grotte

L'OCDE prévoit (indicateurs avancés) "une inflexion positive de la croissance" en France – Affaire Karachi : le parquet demande que Balladur et Léotard soient jugés par la Cour de justice de la République (Sarko mis hors de cause) – Dieudonné autorisé à jouer son nouveau spectacle ("Asu Zoa") dès ce soir à Paris, en lieu et place de "Le Mur", interdit.

Ouverture du salon automobile de Détroit : en 2014, 16M de voitures seront vendues aux US (plus fortes ventes depuis 2007)

Pour 50Mds$, on oublie tout

L'économie US a retrouvé le moral (croissance repartie, chômage au plus bas) et veut oublier les anni horribili post-2008. Dernière preuve de cette volonté d'aller de l'avant, cette info du New York Times selon laquelle les 16 principales banques US impliquées dans les subprimes seraient prêtes à faire un deal avec les autorités fédérales, afin qu'elles cessent leurs investigations/poursuites : un paiement collectif de 50Mds$. On oublie et on recommence.

Ces 50Mds$ (qui ne comprennent pas les 13Mds auxquels vient d'être condamné JP Morgan) incluent un paiement de 11,7Mds$ de Bank of America, 3,4Mds de Goldman et 3Mds de Morgan Stanley

En lire plus dans La Tribune

"C'est hallucinant"

C'est le commentaire du patron du Centre de recherche politique de Sciences Po (CEVIPOF) à la lecture des derniers résultats de son baromètre : 87% des Français considèrent que les responsables politiques ne se préoccupent que peu/pas d'eux. Certes, l'érosion de la confiance dans les politiques est continue depuis les 80's, mais, selon le CEVIPOF, "nous n'avions jamais connu une telle dégradation".

Fin novembre (dernier sondage en date), 42% des Français déclaraient qu'ils pourraient voter FN aux municipales

En lire plus dans Le Figaro

description

Raisonnez comme Warren Buffet

Buffet en a fait sa profession de foi : le bon sens est la 1ère des qualités pour investir (il ne doit pas en être dénué : en 40 ans, ses investissements lui ont permis de construire la 4e fortune du monde, estimée par Forbes à 53Mds$).

Son indicateur favori (de son propre aveu) : la comparaison de la valeur des actions avec celle de l'économie (le PIB). Au-delà d'un certain niveau, le rapport entre valeur des sociétés cotées et PIB montre une surévaluation des actions et annonce invariablement un crash.

Et c'est là où on commence à percevoir que les Cassandre, annonçant que les actions sont à présent surévaluées et que des bulles se forment, may actually have a point. Rapporté au PIB américain, l'index des 5.000 principales actions US (le Wilshire 5000) a dépassé de 20% son niveau pré-subprimes et est à présent au même point que celui qu'il avait atteint juste avant l'explosion de la bulle internet en 2000 (regardez l'image en illustration de cet article / si vous lisez TTSO sans charger les images, now is a good time to reconsider). Happy 2014 everyone !

En lire plus dans le Business Insider (en anglais)

description

L'idée de la banquière

Une banquière privée compétente et sympathique (il en existe, et si vous êtes gentil/lle, on vous donnera son nom), nous faisait remarquer récemment que dans un contrat de mariage, en France, les époux pouvaient mutuellement prévoir une "clause de fidélité". Plus l'union dure et plus, en cas de rupture (divorce, décès), les indemnités versées à la partie délaissée (ou survivante) sont élevées. Parlez-en en couple.

44% des Français et 30% des Françaises ont déjà/pourraient tromper leur conjoint – L'infidélité du conjoint est impardonnable pour 38% des hommes et 46% des femmes (IPSOS - 2010)