Si vous avez passé la journée à lui demander : Do you really want to hurt me ?

Bruxelles valide le budget de la France tout en estimant qu'il "n'offre aucune marge" – La Chine assouplit sa politique d'enfant unique (2 enfants autorisés si au moins un des parents est enfant unique) et son système de camps de travail – Boko Haram revendique l'enlèvement du prêtre français au Cameroun – 15 ans après sa séparation, Culture Club se reforme.

En Chine, en 2012, 118 garçons sont nés pour 100 filles

Bonus : Culture Club - Do you really want to hurt me (1982)

Des nouvelles de George Bush (ça ne s'arrange pas)

La dernière fois qu'on avait entendu parler du plus catastrophique des présidents US, il était devenu peintre (pas encore tout à fait prêt pour la FIAC, voir ici). Well, guess what : George W. s'est trouvé une nouvelle "croisade". Il a présidé hier la réunion du Messianic Jewish Bible, une association dont le but, tenez-vous bien, est de faire se convertir les Juifs au christianisme ! Retourne à tes pinceaux Georgie boy.

Depuis 2003 (date de l'invasion US), la guerre d'Irak a fait un demi-million de morts selon une étude du National Geographic parue en octobre 2013

En lire plus dans The Guardian (en anglais)

La To Do du week-end

Pour TTSO, le week-end sera placé sous le signe des images, les fixes et les mobiles, et commencera comme de juste par la visite de Paris Photo. On vous laissera le soin de vous perdre dans le Grand Palais, en attirant tout au plus votre attention sur les accrochages de Stephen Shore, les œuvres disséminées de Vivian Maier, d'autant plus touchantes que son travail fut découvert par hasard, et la toujours fort bien inspirée Galerie M+B.

Comme d'habitude, Paris Photo aura sa part d'artifice et de supercherie. Il fera donc bon se replier dans la Galerie sud-est du Grand Palais, qui accueille une exposition formidable consacrée à l'œuvre en couleur (150 photos) de Raymond Depardon. Le contraire d'un imposteur.

On passera ensuite aux images en mouvement en se rendant à l'exposition consacrée aux 25 ans d'animation des studios Pixar (Citée de la Mode et du Design). Inaugurée au MoMa en 2006, cette expo rencontre depuis un succès constant et justifié partout où elle a voyagé. C'est à présent à notre tour d'avoir accès aux 500 pièces qui la composent : dessins, story-board, sculptures, qui forment le canevas de Toy Story, du Monde de Némo ou de Ratatouille.

On conclura ce week-end cinématographique par une visite à la Galerie Chappe (4, rue Barsacq, 18e) qui consacre son espace à l'évocation de l'œuvre des frères Coen par de multiples artistes (et de multiples manières). Reprenant partiellement l'exposition new-yorkaise Quentin vs. Coen (consacrée à Tarantino et aux frères Joel et Ethan), elle y ajoute de nombreuses autres créations pour former "un melting-pot des plus intéressants, conforme à la schizophrénie du cinéma des frères Coen" (Télérama).

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Oui, c'est vrai, les plus fidèles de cette chronique reconnaîtront cette vidéo. Mais un week-end de novembre pluvieux et froid appelle des mesures extrêmes, des remontants d'une force exceptionnelle. Et dans ce domaine, La-Brune-Qui-Saute-A-La-Corde est tout simplement ce que nous avons de plus puissant. Enjoy (again) ;-)

Cliquez ici (c'est remboursé par votre mutuelle)

La bande son du week-end : Jacco Gardner - Cabinet of Curiosities

On l'avoue bien volontiers, on était passés à côté de cet album sorti en mai. Dieu merci, le festival des inRocKs, samedi dernier, nous a offert une seconde chance de nous frotter à ce Hollandais. Bien sûr, la référence aux Beatles est évidente (et assumée), mais l'inspiration et le brio de ce disque en font quelque chose d'infiniment supérieur à l'hommage d'un fan : un vrai bonheur.

Ecoutez l'album sur Deezer (via Les Inrocks)

description