Si vous avez passé la journée à préparer la guerre contre les US

Ecoutes de la NSA : Fabius dénonce des "pratiques inacceptables", convoque l'ambassadeur US et va demander "des éclaircissements" à Kerry (qui sera à Paris demain) – Goodyear : Montebourg annonce une offre de reprise partielle (333 salariés sur 1.200 + 40M€ d'invest) de l'américain Titan. Problème : Titan ne confirme pas et son CEO (Maurice Taylor) lance : "Je ne suis au courant de rien en relation avec votre pays de vins formidables et de belles femmes."

Peut-on compter sur Poutine ? Pas s'il faut en croire Hédiard (160 salariés) qui, lâché par son actionnaire russe, dépose le bilan et cherche un repreneur

Europa Germanica

Selon le Spiegel de ce lundi, Merkel prépare une nouvelle modification des traités européens. Au programme, pour les pays de la Zone Euro : 1) Renforcement des pouvoirs de la Commission pour faire respecter les engagements budgétaires 2) Adoption (par voie de "contrats / réformes structurelles / amélioration de la compétitivité") d'un modèle à l'allemande privilégiant export sur demande intérieure.

Sur ce projet, La Tribune pose 2 (bonnes) questions : 1) Si tout le monde exporte plus et importe moins, où va-t-on trouver les marchés ? 2) "On ne sait toujours pas ce que les pays où l'industrie est faible pourront bien exporter"

En lire plus dans La Tribune

Euh, pour tirer on fait comment déjà ?

Espérons que la guerre vs les US attende un peu, car, faute de crédits, l'armée française est au-dessous des minima d'entraînement. Exemple : en 2013, un pilote de chasse ne volera en moyenne que 150h. 30h de moins que les recommandations de l'OTAN. Pas mieux pour les pilotes d'hélicos : 180h en moyenne (vs 200h recommandées par l'OTAN). Après la preuve par l'auto, par l'avion et par le cash, la preuve par l'armée ?

En 2013, les bâtiments de la marine feront 88 jours de mer vs 92 en 2011 et 86 prévus en 2014

En lire plus dans Challenges

description

Allemagne : du miracle au dilemme

Condition sine qua non de l'entrée du SPD (Socialistes) dans la grande coalition que Merkel (CDU) veut/doit former pour gouverner, l'instauration d'un salaire minimum en Allemagne menace-t-elle la réussite exemplaire du pays en matière économique ? TTSO vous donne les données de l'équation. Bonne chance pour la résoudre.

Côté pile : avec 6,6% de taux de chômage et un commerce extérieur excédentaire de 188Mds€ en 2012, l'Allemagne est clairement un exemple. Pour mémoire, chez nous, les chiffres sont respectivement de 10,5% et -68Mds€. Need we say more ?

Côté face : selon un rapport publié cette semaine par l'Insee allemand (DIW), en Allemagne, 5,5M de travailleurs gagnent moins de 8,5€/heure (le salaire minimum que voudrait instaurer le SPD et qui reste en deçà de notre SMIC, 9,43€/h). De fait, selon les stats officielles, 16% des Allemands vivent sous le seuil de pauvreté... contre "seulement" 14% des Français.

Côté "bonne chance pour prendre une décision" : en cas d'instauration d'un salaire minimum, 1 PME allemande sur 3 serait touchée (vous savez, ces fameuses PME fer de lance de la compétitivité du pays) et selon l'Institut de recherche économique IFO, 1M de postes seraient menacés. On reste pauvres ? On devient chômeurs ? Kornelien, on vous dit.

Si le sujet vous intéresse, nous ne saurions trop vous recommander la lecture de "L'Allemagne paiera" d'Odile Benyahia-Kouider (Fayard). Documenté & nuancé. Ce que nous avons lu de mieux sur l'Allemagne cette année

En lire plus dans Slate

description

Nymphomaniac : les affiches

Sur Lars von Trier, nos sentiments sont incertains : Manipulateur ? Sadique ? Guy Des Cars trash ? Génie ? Nous ne sommes sûrs de rien. Reste que notre curiosité est piquée par son "porno" annoncé, Nymphomaniac (sortie janvier 2014), et que la série d'affiches "orgasmiques" des stars du film nous a semblé suffisamment intéressante pour la soumettre à votre propre voyeurisme ce soir ;-)

Voir la série entière

description