Si vous avez passé la journée à envoyer des faire-parts

Le Conseil constitutionnel rejette la demande de maires de faire jouer leur "clause de conscience" pour ne pas célébrer de mariages homosexuels - Leonarda : Valls écourte sa visite aux Antilles pour préparer la communication autour de l'enquête administrative. Vraisemblablement : sanctuarisation de l'école - Le chinois Lenovo autorisé à examiner les comptes de BlackBerry pour un éventuel rachat (WSJ).

Au 3e trimestre 2013, Google a réalisé 1Md$ de profit par mois #nottoobad

Démondialisation : ça va pas être facile

L'Insee sort aujourd'hui une cartographie précise de l'internationalisation de l'économie française. Instructif. 46% des employés du privé en France (6.8M de personnes) travaillent dans une multinationale ; dans plus d'un quart des cas, cette entreprise est étrangère. Les 2.600 multinationales françaises quant à elles contrôlent 30.500 filiales à l'étranger où elles réalisent 45% de leur C.A. Démondialiser, disiez-vous ?

84% des exportations françaises sont réalisées par des multinationales (même source)

En lire plus dans Le Monde

Ce week-end on s'occupe de son argent

L'avenir, le vôtre, celui de vos enfants, n'a pas besoin d'être une source d'angoisse si vous les préparez. À cet égard, ouvrir un contrat d'assurance-vie BforBank, parfaitement adapté aux projets de long terme et bénéficiant d'une fiscalité attractive, est sans doute une des meilleures décisions que vous puissiez prendre ce week-end. Et le suivant. Allez-y, BforBank vous offre 100 € lors de votre première adhésion*.

* Voir conditions sur BforBank.com

BforBank, la banque en ligne spécialiste de l'épargne

Assez temporisé, on va sur BforBank (offre valable jusqu'au 31/10/2013)

La To Do du week-end

Ce week-end commencera routinier et bon enfant. Pour ce qui est de la routine, on aura droit à la 13e édition (de l'année ?) du Salon du Vintage (celui-ci aura lieu à la Cité de la Mode, quai d'Austerlitz) qui promet, en plus de l'assortiment habituel de mode/mobilier/accessoires, la présence exceptionnelle de Cerrone. Soit. En ce qui nous concerne, nous continuerons au-delà du quai d'Austerlitz pour arriver à la BNF et à l'exposition Astérix qu'elle abrite. Hommage au Gaulois, autant qu'à ses pères (Uderzo, Goscinny), dont la présence à la BNF fait mesurer à quel point il s'agit de deux auteurs majeurs du XXe siècle. Vous nous trouverez ravis, devant les planches originales exposées.

L'ambiance se corsera samedi soir. Pendant que la jeune garde de chez TTSO testera les 5 bars parisiens que le magazine Drinks International a nommés dans son palmarès 2013 des meilleurs bars du monde (sortie cette semaine, la liste est ici), le haut management de votre smart e-mail favori se rendra à la Bellevilloise. Comme chaque année, cette adresse inventive accueille le Paris Burlesque Festival. Deux jours d'effeuillage festif, d'un mauvais goût jubilatoire. Cette année, le thème est à la science fiction et on nous promet "acrobaties, magie et sex appeal à la Barbarella". Vous imaginez notre impatience.

Dimanche risque d'être une épreuve. Il nous faudra convaincre nos enfants de nous accompagner à l'expo Europunk de la Cité de La Musique. 450 objets retraçant la créativité et l'énergie de ce mouvement auquel nous n'avons jamais totalement renoncé à appartenir. Une occasion en or pour expliquer Margaret Thatcher et la désindustrialisation à nos ados. Et pour leur faire écouter Guns of Brixton en lieu et place de Rihanna. En ce qui nous concerne, l'occasion de faire le point sur le sort que nous avons réservé à nos révoltes adolescentes. Une épreuve, on vous dit.

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité (Halloween serie I)

Halloween (31/10) se profile et il est temps de prévoir votre costume. Comme chaque année, le thème sera aux zombies, ce qui, selon ce petit film de la maison Agent Provocateur, ne constitue pas une excuse pour négliger sa tenue. Vous allez adorer avoir peur. Enjoy ;-)

Jouer à se faire peur

La bande son du week-end : Sébastien Tellier - Confection

Bonne nouvelle : Sébastien Tellier est revenu de sa période gourou hypersexuel pour renouer avec ses synthés et surtout ses réels super-pouvoirs de mélodiste. Le résultat est un album quasi entièrement instrumental, aérien et labyrinthique, dans lequel nous nous perdrons ensemble ce week-end.

Ecouter l'album sur Deezer (via Les Inrocks)

description