Si vous avez passé la journée à attendre dimanche (pour aller chez Casto)

6 Casto et 9 Leroy Merlin ouvriront ce dimanche, malgré le jugement (astreinte : 120.000€ par magasin ouvert) - Sephora Champs-Elysées : une centaine de salariés poursuivent en justice l'intersyndicale Clic-P (qui a obtenu la fermeture du magasin la nuit) l'accusant d'être non représentative - L'INSEE confirme la sortie de la France de la récession au Q2. Croissance de +0,5% du PIB.

Pour le Q2 2013, BlackBerry annonce des pertes de 965M$ (soit 20% de la valeur de l'entreprise, rachetée lundi par le fonds Fairfax)

Giec comme un doute

Quelles conclusions pour le rapport que publie aujourd'hui le Giec ? D'ici à 2100, le niveau des mers va monter de 26 à 82 cm. Ah quand même. Mais beaucoup plus de prudence sur le réchauffement climatique. Toujours d'ici à 2100, le Giec estime que la température prendra entre 0,3° (= rien) et 4,8° (= cata). Voilà qui ne devrait pas pousser les gouvernements (pas trop motiv') à s'attaquer au problème et donner des arguments aux climato-sceptiques qui pointent la pause constatée depuis 15 ans dans le réchauffement climatique.

Depuis 2008, en France, la totalité de la réduction des émissions de CO2 liées à l'isolation thermique a été effacée par le boom de la consommation de smartphones et d'écrans plats

En lire plus dans le Huff Post

description

La To Do du week-end

"Où sont les hommes ?", entend-on souvent nos lectrices (et certains de nos lecteurs) adorées se lamenter (particulièrement à la lecture du TTSO du vendredi). A elles/eux, nous donnons rendez-vous ce week-end à la formidable expo que le musée d'Orsay consacre au nu masculin : L'homme nu dans l'art de 1800 à nos jours. 200 hommes dans leur plus simple appareil. De quoi rééquilibrer la balance de l'érotisme, que nous avons, il est vrai, tendance à faire toujours pencher du même côté. Enjoy ;-)

Alors que les experts du GIEC nous promettent l'apocalypse climatique pour la fin du siècle (voir plus haut), la Maison Européenne de la Photo nous invite à regarder la nature telle qu'est (encore) - magnifique et fragile - dans une exposition consacrée à Sebastião Salgado. Après 8 ans de travail et une trentaine de voyages, le Brésilien nous offre 245 images en noir et blanc d'une beauté à couper le souffle. De forêts tropicales en déserts arides, de la savane africaine aux canyons du Colorado : un dernier inventaire (sublime) avant fermeture.

2 expos dans le week-end, pas mal ! Vous avez bien mérité une séance de télé, à deux sous la couette. Pas question pour autant de se taper du Drucker. Arte diffusait cette semaine Dans ses yeux... et guess what : vous pouvez le revoir (sur Arte+7, lien ici). Quel bol vous avez, si vous ne connaissez pas ce polar argentin ! C'est tout simplement un film parfait : intrigue géniale et haletante, casting idéal (vous allez découvrir Ricardo Darín et vous allez tomber amoureux/se) et histoire d'amour subtile et émouvante. Oh le beau dimanche !

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Toute la semaine, vous avez joué à l'executive déterminé/e, imperméable au doute, de marbre et d'acier. Félicitations, vous les avez tous roulés, ils y ont cru. Mais nous, nous savons qui vous êtes, nous connaissons vos fragilités et vos peurs enfantines et partageons votre besoin de chaleur, de rondeur et de douceur. C'est vendredi, tombez le masque, click & enjoy ;-)

Cliquer pour un peu de réconfort

La bande son du week-end : Gabrielle Aplin - English Rain

"English Rain"... Voilà qui sonne comme notre programme météo pour les 8 mois à venir. Autant vous dire que les éclaircies vont être rares et précieuses et que peu auront la douceur et les couleurs des morceaux de cette jeune Anglaise qui semble avoir décidé de faire mentir le titre de son premier album.

Ecouter l'album sur Deezer (via Les Inrocks)

description