Si vous avez passé la journée à calmer vos équipes

Conférence environnementale : Hollande appelle à la réduction de 50% de la consommation d'énergie d'ici à 2050 + réduction de 30% de la consommation d'énergies fossiles d'ici 2030 - Les verts calmés : Duflot se félicite de ce "cap ambitieux", Pascal Durand, patron d'EELV, parle "d'une très bonne nouvelle" - Faut-il croire à ce nouveau plan ? A propos de l'objectif de réduction de 50% de la conso, le président déclare : "N'en faisons pas un dogme, si nous sommes à un peu moins ce ne sera pas une calamité." #vouspourriezaumoinsfairesemblant

Entre 1970 et 2010, la consommation française d'énergie a augmenté de 40%

Le changement, s'il vous plaît, pas maintenant

KPMG et Oxford Economics publient leur Change Readiness Index. Prenant en compte des indicateurs de propension au changement des entreprises/administrations & gouvernements/populations locales, l'index classe les 90 principales économies mondiales. La France ? N°15. C'est mieux que l'Afghanistan (90e) et proche des US (12e)... mais tout de même assez loin de l'Allemagne (5e), et même de l'Arabie saoudite (8e) ! Encore une minute, Monsieur le bourreau ?

Trio de tête : Singapour n°1, Suède n°2, Qatar n°3

Voir l'étude sur le site de KPMG (en anglais)

La To Do du week-end (on y va en Voitures Jaunes)

Ce week-end, l'été revient... Too bad avons-nous envie de dire, car, pour nous, la fête sera indoor... Mais quelle fête ! Depuis le 4 septembre, la cinémathèque consacre un cycle à Michel Piccoli, un acteur qui nous fascine depuis toujours. Mais ça n'est pas tout. Ce soir, à 19h00 (vous avez encore le temps de vous y précipiter), le programme annonce Max et les ferrailleurs (scène magique ici) et demain, à la même heure, Les Choses de la vie. Tous les films de Claude Sautet ont une manière unique de nous prendre à la gorge, de saisir notre bonheur, comme ils captent notre tragique... mais, éclairés par une Romy qui saigne autant qu'elle blesse (à mort), Max et Les Choses de la vie, restent inégalés. 

Samedi, armez-vous de courage et retournez à la Défense. Le CNIT y accueille la foire d'art contemporain, Art O'Clock. 40 galeries françaises et étrangères, 150 artistes et, à l'extérieur, 60 œuvres monumentales de Calder, Serra, Miro, Morellet, Takis, Agam... Arrêtez de râler, c'est ça ou les 3 heures de queue pour aller voir Braque (en ce qui nous concerne, on emmènera nos enfants voir l'expo sur les requins à l'Aquarium de Paris).

Dimanche, c'est l'été, et vous nous croiserez, flânant du côté de la Seine à la hauteur de l'Alma où nous passerons de la fête du manger local (quel nom affreux !), où 25 producteurs et artisans nous promettent le meilleur de l'Ile-de-France (salades, terrines, rillettes, baguettes, fromages, miel, fruits...), au quai Branly où l'expo Photoquai nous propose une balade photographique (sans quitter le quai). A l'honneur, cette année, les photos extra-occidentales. Cérémonies religieuses dans des centres commerciaux aux Philippines, Brésiliens albinos ou pêcheurs en Sibérie... Vous dire si on sera loin de lundi. 

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Très sincèrement, que ce soit en matière érotique ou en matière musicale, la performance filmée dans notre vidéo de ce soir ne peut prétendre rivaliser avec l'extrait de Max et les ferrailleurs auquel notre précédent sujet renvoie ou avec notre bande son du week-end (voir plus bas). Pour autant, depuis que nous l'avons découvert, au début de la semaine, ce spectacle ne cesse de nous ravir... And now it's your turn to enjoy ;-)

Assister au spectacle

La bande son du week-end : London Grammar - If You Wait

Si vous n'écoutez jamais nos sélections du vendredi, c'est bien dommage, mais ce week-end, faire l'impasse serait carrément tragique. A la croisée d'Everything But The Girl et de Massive Attack, et servi par "une voix comme on n'en rencontre, au mieux, que dans les songes" (Les Inrocks), l'album de London Grammar nous a fait tomber à genoux, tremblants et bouleversés. Nous ne sommes pas prêts de nous relever.

Ecouter l'album sur Deezer (via Les Inrocks)

description