Si vous avez passé la journée à LOLer

Copé refuse que l'UMP paye l'amende infligée à Sarko par le Conseil Constit : 516.615€. "Fini d'être sympa" déclare-t-il, ajoutant : "Il n'a qu'à faire quelques conférences." #lol1 - Ayrault annonce un "ralentissement" de la pression fiscale en 2014 et une pause "effective en 2015" #lol2 - Nouveau conseiller du gouvernement serbe, DSK recommande de mettre en place une "politique de discrimination positive envers les femmes" au sein du gouvernement #gigalol3

Erratum : le nombre de visiteurs uniques du site de l'Elysée est 450.000/mois et non 450M comme nous l'avons écrit par erreur, hier. Le coupable a été identifié et muté au service de presse de la Présidence de la République

Dépense publique : on arrête de dire n'importe quoi

C'est le marronnier de la journée : en 2013, la dépense publique en France atteindra 57,1%. Ce record serait la preuve que la France est incorrigiblement droguée à l'Etat qui, contre la tendance mondiale, dépense toujours plus. FAUX. La Tribune a repris les chiffres Eurostat : en moyenne, les pays européens ont accru leur dépense publique de 14% depuis le début de la crise (2007). Avec +16%, la France est légèrement au-dessus mais ne pointe qu'au 19e rang. #passisimple

A ne pas perdre de vue quand même : niveau de la dépense publique 2012 : France : 56,6%, Allemagne : 44,6%

En lire plus dans La Tribune

Votre maman ne comprend rien à votre boulot

Consolez-vous, elle n'est pas la seule. Selon une étude LinkedIn menée dans 14 pays, 35% des parents ne comprennent pas le métier pratiqué par leur(s) enfant(s). Les jobs les plus mystérieux pour la génération du dessus ? Community manager ou actuaire (ça se comprend), mais aussi chargé de relations presse (c'est pourtant simple : "J'envoie de communiqués à 200 personnes en copie cachée et j'invite des pique-assiettes à Roland Garros").

Selon McKinsey (2011), 25% des emplois créés en France depuis 1995 sont liés à internet

En lire plus dans Le Figaro

Où dine-t-on ce soir ?

3e de nos visiteurs du mercredi, notre très aimé Thierry Richard, tenancier du délicieux blog gastro-esthète Les Chroniques du Plaisir et fondateur du cercle des Grands Ducs, nous livre tous les mois une de ses adresses parisiennes favorites. C'est parti.

Lazare. C'est le momentum gastronomique de la rentrée, la montée de mayonnaise la plus sauvage de septembre : un chef étoilé (Eric Fréchon, 3 étoiles au compteur du Bristol) plante ses casseroles au beau milieu d'une escale ferroviaire (la gare du Saint éponyme) !

On le retrouve donc aux commandes d'une brasserie chic et contemporaine filant dans son joli décor la métaphore de la cuisine familiale en dressant sur ses murs vaisselle blanche et culs de bouteilles.

Côté cuisine, ça ratisse sec le gazon de la cuisine bourgeoise comme on l'aime, version sepia (semainier old-school avec Quenelles le lundi, Foie de veau le mardi...) mais ripolinée à l'air du temps : l'Assiette de fruits de mer met les bulots en gelée et la Poêlée de mirabelles (une tuerie) se parfume à la verveine.

L'addition sera ce que vous en ferez, des Moules à la crème (16 €) à l'Entrecôte de veau (35 €), la carte fait le grand écart. De quoi louper volontairement son train avec entrain.

Lazare - Parvis de la gare Saint-Lazare, rue intérieure - 01 44 90 80 80 - Plat du jour : 18 € - Déjeuner de Grand-Mère du dimanche : 38 € - Carte : entre 30 et 50 €

Les Chroniques du Plaisir

description

Lieu Particulier

La beauté peut se travestir, le chic se singer, le charme, lui, n'est susceptible d'aucune imitation. C'est donc sans artifices et sans superlatifs que Marie-Ange de Charry vous fera visiter ce duplex de 179m2, ouvrant sur une terrasse et un jardin exposé ouest et sans vis-à-vis, niché dans un hôtel particulier d'une villa privée du quartier Georges Mandel. Le charme, comme un sortilège, agira de lui-même.

Lieux Particuliers : les plus belles adresses sont souvent confidentielles

Voir le bien sur le site de Lieux Particuliers

Sex News : WTF, plus de la moitié des femmes ont envie…

... de femmes ! C'est la conclusion d'une étude menée par la Boise University (US) : 60% des femmes hétérosexuelles interrogées y déclarent trouver d'autres femmes "sexuellement attirantes", 50% admettant avoir des fantasmes homosexuels et 45% reconnaissant avoir déjà embrassé une autre femme. On couche les enfants et on en discute en couple.

Selon l'étude de référence, Contexte de la Sexualité en France (Inserm, Ined, 2007), 6,2% des Françaises et 3,4% des Français déclarent avoir ressenti de l'attirance pour une personne de même sexe

En lire plus dans le Huff Post (en anglais)

description