Si vous avez passé la journée à remettre des prix

Prix de camaraderie : Fabius qui déclare "Bercy a besoin d'un patron" - Prix des militants : Copé et Fillon qui finalement se mettent d'accord pour ne pas organiser de nouvelle élection à la présidence de l'UMP en septembre - Prix de la meilleure série : Guéant qui, selon L'Express, aurait reçu un virement suspect de 25.000€ versés depuis la Jordanie.

Le CAC40 clôture à son plus haut de l'année : 3966 points

Inscrire ses amis à Time To Sign Off

Ça s'explique (1) : Pourquoi l'Allemagne ne veut rien changer

L'étude du Pew Center (voir plus bas) montre à quel point l'Allemagne est une exception en Europe... et à quel point envisager le changement y est difficile. % d'Allemands satisfaits de leur situation éco. personnelle : 77% (Europe : 51%). % d'Allemands trouvant la situation économique générale favorable : 75% (Europe : 9%). Why change ?

% de la population satisfait du travail du chef de l'exécutif : Allemagne : 74%, Europe : 26% (même source)

En lire plus dans le Business Insider (en anglais)

Ça s'explique (2) : Pourquoi Angelina Jolie s'est fait enlever les 2 seins

Parce qu'elle est porteuse du gène BRCA1, ce qui implique un risque de 70% de cancer du sein avant 70 ans (et de 40% de cancer des ovaires). La mastectomie (ablation des seins) préventive est un traitement radical (on peut lui préférer une surveillance intensive). Il est cependant le seul qui réduise les chances de cancer de plus de 90%.

En France, 5% des femmes prédisposées au cancer du sein choisissent la mastectomie vs 30 à 40% aux Pays-Bas

En lire plus dans le Huff Post

"Le nouvel homme malade de l'Europe, c'est l'Union européenne"

Le Pew Research Center publie son étude annuelle sur l'état d'esprit des Européens. Une enquête menée auprès des opinions publiques de 8 pays européens (dont France, All, UK, Italie, Espagne, Grèce). Passionnant et pas exactement ce à quoi on s'attendait.

L'Allemagne inspire la confiance mais pas l'amour (ça on s'en doutait un peu). Quand on leur demande de classer leurs voisins en plus/moins digne de confiance, plus/moins arrogant, plus/moins généreux, les Européens placent l'Allemagne comme à la fois le pays en lequel ils ont le plus confiance, mais aussi comme le moins généreux et le plus arrogant (la France n'est que 2e. Shocking !)

"Le nouvel homme malade de l'Europe, c'est l'Union européenne." Selon le Pew, le taux de support médian à l'Union européenne parmi les opinions publiques des 8 pays interrogés est passé pour la première fois sous les 50% (45%), par rapport à 2012 il perd même 15 points. Du jamais vu.

Mais c'est surtout en matière de stratégie de sortie de crise que les révélations de l'étude sont les plus surprenantes ! Alors que l'"austerity bashing" semble devenir le nouveau dogme en Europe, les opinions publiques sont bien loin d'être keynesiennes. Seules 29% d'entre elles pensent que plus de dépense publique est la solution, alors que 59% sont d'avis que le salut viendra de la réduction de la dette et du déficit. Mieux (ou pire) : c'est en France qu'on est le plus pro-rigueur (81% en faveur de la réduction des dépenses/dettes publiques vs 67% en Allemagne).

Le choix du UK : pays qui inspire le moins la confiance : la France, le plus arrogant : la France (le moins arrogant : le UK)

Lire l'étude du Pew (en anglais)

description

Ah, si vous étiez chez Parnasse (on vous offrirait un iPad mini, parce que c'est vous)

Que serait un Cercle privé, fut-il celui de la téléphonie mobile, si il ne témoignait pas d'attentions à ses membres ? Pour les lecteurs de TTSO, et seulement pour eux, Parnasse offre un iPad mini lors de l'adhésion. Un peu plus qu'un geste d'accueil, le signe d'une reconnaissance particulière. Bienvenue chez Parnasse.

Tous les mardis, Parnasse, la marque sélective d'Orange, vous invite à la vie numérique version Cercle privé

Entrez dans le Cercle Parnasse (et découvrir l'offre réservée aux lecteurs de TTSO)

description